« A quoi ça sert ? » Episode 2

Dans la série de questions que se posent les passagers qui s’ennuient sur leur siège, et après l’épisode 1  (Cf :   L’acteur canadien et le mystérieux triangle noir ) voici une interrogation relative aux ailes de l’avion, et tout particulièrement concernant les petits crochets jaunes que l’on peut apercevoir depuis les hublots.

A319_starboard_wing,_from_aft_(2715672497)
Les deux fameux crochets jaunes sur une aile d’Airbus A319 (@wikimedia)

Alors à quoi servent-ils ? A soulever l’avion ? A transporter l’aile au moment de l’assemblage de l’appareil ? A tracter des banderoles ?

Ces crochets peuvent être utilisés par des personnes amenées à travailler sur l’aile afin d’y attacher leur harnais de sécurité (par exemple lors d’opérations de maintenance), mais leur utilité première est toute autre.

Le crochet double (le plus éloigné du fuselage) va servir en cas d’évacuation de l’avion à accrocher une ligne de vie pour faciliter la descente des passagers sur l’aile. A chaque issue de secours disposée au niveau de l’aile pourra être attachée une sangle qui sera ensuite reliée à ce crochet. C’est par exemple pour cette raison qu’il est double sur les avions de la série A320, car il peut y avoir une ou deux issues en fonction des versions.

fig 2
Disposition de la ligne de vie en fonction des configurations. (@airbus)

 

La sangle en question se trouve rangée dans un des compartiments au niveau du plafond de la cabine (là où sont rangés les bagages), au droit des issues de secours. Vous pouvez les localiser grâce à un pictogramme comme par exemple celui-ci :

lineSi vous prêtez attention aux consignes d’évacuation affichée sur l’issue de secours, vous verrez qu’il est bien précisé à quel endroit de l’issue et sur quel crochet de l’aile devait être fixée la sangle en question.

sans-titre
Consignes d’utilisation d’une issue d’aile sur Airbus A319.

En ce qui concerne le second crochet, celui qui est le plus proche du fuselage, sa fonction est différente. Il va servir à accrocher le toboggan d’aile si jamais celui-ci ne s’est pas correctement gonflé au moment de l’évacuation, afin de créer une rampe de fortune. Un des côté du toboggan est fixé au fuselage, l’autre côté est fixé au crochet, et ainsi la stabilité est meilleure pour faire glisser les passagers.

slide
(@airbus)

Il est relativement rare de voir ce genre de sangle mise en place lors d’une évacuation, la priorité étant d’évacuer le plus rapidement possible la cabine. D’ailleurs si quelqu’un arrive à trouver des photos d’une évacuation où ces sangles ont été utilisées, je suis preneur !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s