Dessiner un avion sur Affinity Designer part.1 : la prise en main

le

Affinity Designer

Je vais tenter de vous faire un petit tuto en plusieurs parties pour vous expliquer comment réaliser des dessins vectoriels d’avions (ou hélico, ou tout ce que vous voulez) puis comment réaliser des livrées pour décorer lesdits avions.

Capture d’écran 2020-03-20 à 14.49.52

Le logiciel utilisé est Affinity Designer, excellent logiciel professionnel de dessin vectoriel qui a le mérite d’être moins cher que le concurrent Adobe Illustrator, mais qui est tout aussi puissant. Vous pourrez vous le procurer ICI (-50% en ce moment, ce qui vous le fait à 28€, soit quasiment rien pour un tel logiciel). Je précise que je ne suis rémunéré d’aucune manière en mettant ce lien.

Une fois le logiciel installé, il va vous falloir un minimum de prise en main, et là je ne peux rien pour vous. Vous allez devoir passer quelques heures à vous faire la main pour comprendre les fonctions de base. Je rappelle qu’il s’agit d’un logiciel pro, il ne se maîtrise pas en quelques minutes. Mais la persévérance vaut le coup.

Je vais vous donner le lien vers la vidéo qui m’a aidé de débuter, mais vous pourrez trouver des centaines de tutoriels en ligne, notamment sur Youtube.

Donc moi j’ai débuté avec cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=V0c9f270zFU

Celle-ci vous apprend à dessiner un van de surfer plutôt basique, mais au final il faudra répéter les mêmes techniques pour dessiner un avion.

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.01.09

Tant que vous n’arriverez pas à réaliser cet exercice, il sera compliqué de passer sur de l’avion (mais je sais que malheureusement la plupart d’entre vous ont du temps libre en ce moment).

Les outils de base à maîtriser

L’outil « plume »

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.12.39

La base de tous les dessins, ça sera l’utilisation de l’outil « plume ». C’est en quelque sorte le crayon. Cet outil permet de tracer des lignes droites, mais surtout des courbes de Bézier, élément primordial dans le design des avions. Donc en clair, essayez de maîtriser l’outil « plume », ça sera le strict minimum.

Capture d’écran 2020-03-20 à 14.46.49
Antonov 124, uniquement avec l’outil « plume »

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.13.41

Il existe un tuto sur le site du logiciel qui explique comment utiliser l’outil « plume » : https://affinity.serif.com/fr/tutorials/designer/desktop/video/301801169/

Vous verrez rapidement que vous pouvez facilement modifier l’épaisseur des traits, les couleurs de remplissage… Sachant que vous ne pourrez remplir que les formes fermées, c’est à dire que votre courbe devra revenir à son point de départ (voir vidéo avec le van).

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.16.51
Courbe fermée dessinée avec l’outil « plume »
Capture d’écran 2020-03-20 à 15.16.37
Remplissage couleur

Gestion des calques et hiérarchie des calques

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.06.36

Dans la partie « calques » sur la droite vous verrez tous vos calques apparaître avec la hiérarchie. Vous pourrez effectuer des regroupement ou des superpositions par exemple. Pratique par exemple pour demander à ce qu’un dessin soit visible sur un autre (exemple une aile au premier plan sur un fuselage).

La hiérarchie se commande avec ces outils :

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.06.13

En sélectionnant un dessin vous pouvez demander à le faire apparaître au premier plan, en arrière plan, ou le faire remonter ou descendre manuellement au dessus ou au dessous des autres dessins.

Exemple :

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.23.29

On veut faire passer le dessin rouge derrière l’avion, on sélectionne le dessin rouge puis on clique sur « en arrière ». Ce qui va le faire descendre d’un cran dans la hiérarchie, donc passer derrière l’avion (parce qu’ici l’avion est groupé il ne représente qu’un seul calque).

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.23.38

Il y a d’autres petites fonctions utiles (celles en bleu sur la droite), comme la rotation, ou la symétrie. Je ne peux malheureusement pas tout détailler ici.

Outils dessin

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.05.57

Sur la partie gauche vous avez tous les outils dessin, qui nous serons utiles. En particulier pour tracer des rectangles, des cercles, des ovoïdes (pour les hublots…). On y trouve également l’outil texte.

La petite image permet d’ouvrir des photos ou des fichiers vectoriels. Très utile pour ouvrir une image à mettre en modèle de fond. C’est également cet outil qui nous servira à ouvrir des fichiers vectoriels avec par exemple les logos des compagnies aériennes.

Outils d’insertion

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.32.20

Outils extrêmement importants. Ils permettent notamment (avec l’outil « insérer dans la sélection ») de dessiner à l’intérieur d’un dessin. En gros par exemple vous avez dessiné votre fuselage, vous allez utiliser cette fonction pour dessiner les hublots à l’intérieur du fuselage.

Exemple :

Je veux dessiner une forme verte à l’intérieur de ma forme rouge : je la sélectionne puis je clique sur la case « insérer dans la sélection »

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.35.26

Et ensuite mon dessin vert ne sera dessiné que dans la forme rouge sélectionnée.

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.35.47

Ces différents outils sont les éléments de base à maîtriser pour pouvoir attaquer un avion. Il est également important de comprendre la logique de fonctionnement de ces différentes fonctions. Je vais juste vous montrer un exemple concret qui reprend quelques éléments.

Imaginons que je veuille dessiner un coeur sur un fuselage d’avion.

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.41.27

Etape 1 : je sélectionne mon fuselage, puis je clique sur « insérer dans la sélection ».

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.41.46

Etape 2 : je sélectionne l’outil dessin « coeur », je le dessine sur mon fuselage et je le colorie en rose.

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.42.41

Sauf que là il y a un problème, mon coeur est bien dessiné sur mon fuselage, mais il est au tout premier plan, devant les hublots et toute la déco.

Il va donc falloir le faire descendre en hiérarchie jusqu’à ce qu’il soit correctement placé. On va dire juste derrière les hublots.

Etape 3 : je sélectionne le coeur et je clique sur « en arrière » jusqu’à ce qu’il soit correctement hiérarchisé.

Capture d’écran 2020-03-20 à 15.43.43

Et voilà, derrière les hublots, c’est plus cohérent.

Cet exemple permet de voir la logique de hiérarchie au sein d’un même calque (fuselage).

Maintenant il ne vous reste qu’à vous entraîner un peu avant d’attaquer la prochaine étape, le dessin d’un avion vierge (ATR 72-600). N’hésitez pas à regarder plusieurs tutos vidéo pour débuter.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Pierre CHAMARD dit :

    Excellent, super didactique, Merci, Pierre

    J'aime

  2. Richard dit :

    Parfait ? Merci beaucoup 🙂

    J'aime

  3. facka mada dit :

    Très bon article ! Merci à toi ! Inkscape livre des outils de dessin élaborés, avec des possibilités proches de celles d’Adobe Illustrator et de CorelDraw – https://www.xp-pen.fr/forum-756.html .
    InkScape est pour moi la meilleure alternative à Illustrator. Il n’y a rien que je faisais avec Illustrator que je ne peux pas faire avec InkScape, c’est un très bon logiciel, gratuit en plus, que demander de plus ?!

    J'aime

Répondre à Pierre CHAMARD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s